Le Legal Design n'est pas un argument de vente

La notion de fidélisation client est fréquemment évoquée, et à juste titre. Cependant, il peut sembler difficile d'imaginer entrer en contact avec ses clients et prendre de leurs nouvelles sans raison valable. Et pourtant certaines personnes excellent dans ce domaine, tandis que d'autres peuvent parfois manquer de subtilité.

Explorons donc une méthode simple pour fidéliser vos clients grâce à un outil concret : le Legal Design. En d'autres termes, découvrez comment rendre votre travail accessible et compréhensible pour vos clients afin de les fidéliser.

Délivrer plus que prévu

Le Legal design ne doit pas être votre argument de vente n°1. C'est rarement ce qu'attendent vos clients en premier lieu, c'est pourquoi on parle d'outil de fidélisation clients.

Il permet ainsi lors de la réalisation d'une prestation de délivrer plus que prévu. Et c'est important de prendre conscience de cet aspect. Lorsqu'on délivre une prestation de service, l'important n'est pas de répondre au mieux à une question posée, mais de répondre au niveau d'attentes clients. Une fois les attentes de votre client bien définis, vous devez prévoir de délivrer un peu plus.

C'est pourquoi il ne faut pas survendre vos prestations lors de vos échanges commerciaux et ici, ne pas mentionner votre prestation de legal design. Cela doit arriver après signature de votre contrat avec votre client.

C'est l'effet "Wow de votre client que vous recherchez : "Voici la prestation X que vous m'avez demandée, je vous ai ajouté à cela un schéma bonus permettant de comprendre les points essentiels de ces actions"

Le Legal Design ne doit pas être votre argument de vente. En réalité, ce n'est généralement pas l'élément en tête de liste que vos clients recherchent. C'est précisément pourquoi nous le considérons comme un outil de fidélisation client.

Il permet d'aller au-delà des attentes lors de la réalisation d'une prestation, ajoutant ainsi une valeur inattendue. Il est essentiel de prendre conscience de cet aspect. Lorsque vous fournissez un service, l'objectif ne se limite pas à fournir la meilleure réponse à une question posée, mais plutôt à dépasser les attentes du client. Une fois que vous avez défini avec précision les attentes de votre client, l'étape suivante consiste à aller au-delà de ces attentes.

C'est pourquoi il est important de ne pas surestimer vos prestations lors de vos échanges commerciaux. Il est préférable de ne pas mentionner votre service de Legal Design à ce stade. Cette mention doit plutôt survenir après la signature du contrat avec votre client.

L'effet recherché est celui du "Wow" de la part de votre client : "Voici la prestation X que vous avez sollicitée. De plus, j'ai inclus un schéma bonus qui vous permettra de mieux saisir les points essentiels de ces actions."

Pour allez plus loin, voici une de nos vidéos sur le sujet :

Ne loupez pas de contenu

Cet article est issu de notre newsletter, accompagné de 5 templates de LegalDesign à adapter pour votre activité d'avocat. Pour ne pas louper ces numéros, vous pouvez vous inscrire en cliquant ci-dessous !